Vendredi 27 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Cadre Noir. La Garde Républicaine célébrée sous fond de démission du directeur de l'IFCE

Le calendrier a des hasards que même les institutions éternelles ne peuvent prévoir... Les amis du Cadre Noir avaient prévu de célébrer la venue de la Garde Républicaine pour le Printemps du Cadre dans leur charmant local au 8 de la rue Saint-Jean. La démission de Jean Cézard à la tête de l'IFCE était sur toutes les bouches (relire ici).

IMG


Les Amis du Cadre noir, ce sont un plus de 500 membres qui œuvrent à la promotion du Cadre noir. Le président Maître Ludovic de Villèle a voulu mettre en avant la garde Républicaine et la venue de ses 43 militaires et 19 chevaux pour la reprise du Printemps des Écuyers par un accueil dans le nouveau local dédié au Cadre Noir rue Saint Jean. Il en a profité pour souhaiter la bienvenue à un nouvel écuyer du Cadre, Nicolas Ménard, militaire qui intégrait l'institution et citer le Colonel Margot : Il y a deux manières de monter à cheval, soit l'avilir, soit l'embellir, je vous souhaite d'utiliser la seconde". En aparté, le président se voulait discret sur le départ de Jean Cézard de la direction de l'IFCE : "même si cela ne concerne pas le Cadre Noir, cette instabilité n'est pas profitable." Pour Alain Francqueville personnalité du monde équestre : "les cultures évoluent. Nous n'étions pas habitués à une telle instabilité". Pour Jean Luc Lhémanne, premier adjoint à la ville de Saumur et ancien directeur de l'ENE : "le sujet est plus global et ne concerne pas que Saumur". Dans son discours, Jean Michel Marchand, président de Saumur Agglo Val de Loire et de l'IFCE a légèrement abordé le sujet dans son discours : "on ne peut pas passer outre le départ du directeur dont tout le monde parle ici. Je peux vous assurer d'une chose, on continuera à parler de l'ENE, (Ecole Nationale d'Equitation) de Saumur et du Cadre Noir de Saumur" et celui de préciser en aparté : "Les cabinets des ministères de tutelle (agriculture et sport) doivent incessamment nommer un directeur par intérim. La décision Jean César est sage. Les rapports humains se sont cristallisés depuis une dizaine de jours, même s'il y avait déjà des difficultés. Nous avons estimé en réunion mardi que c'était la meilleure voie. La feuille de route du ministère de change pas."

la réforme de l'IFCE est actée par un contrat d'objectifs et de performance sur cinq ans (2018 - 2023). Celui-ci prévoit une réorganisation de ses différentes structures et une forte réduction de la masse salariale, environ 180 emplois sur 960. La démission du directeur a fait réagir Jean-François Gourdon, s "ecrétaire général adjoint FO - IFCE dans l'Eperon : "Mais le problème de fond demeure et il faut que les ministères comprennent qu'il y a des missions qu'il ne faut pas laisser tomber et qu'il faut des moyens financiers et humains plus importants que ce qu'ils prévoient. Descendre à 603 ETP est une hérésie, même si certaines choses doivent être réorganisées".

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ