Jeudi 19 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur. Prix Cézam du Roman : Jean-Marie Blas de Roblès remplace Maryam Madjidi

Maryam Madjidi, auteure d'origine iranienne et lauréate du prix Goncourt du premier roman, était attendue pour une rencontre avec ses lecteurs le 19 avril prochain à la médiathèque de Saumur. Malheureusement, des soucis de santé l'ont contrainte d'annuler sa venue.

IMG


Cette rencontre devait avoir lieu dans le cadre du prix Cézam du Roman. Le principe ? Permettre à des lecteurs amateurs de pouvoir devenir jury littéraire et voter pour leur roman préféré parmi une sélection d'ouvrages. Ces derniers ont en commun d'être publiés par de petites et moyennes maisons d'édition.

Rendez-vous le 15 mai à la médiathèque de Saumur

Les critiques littéraires d'un jour auront cependant la chance de rencontrer un auteur concourant pour le prix puisque Jean-Marie Blas de Roblès viendra échanger au sujet de son roman Dans l'épaisseur de la chair. La rencontre aura lieu le mardi 15 mai prochain à 20h, à la médiathèque de Saumur. Informations sur www.bibliotheques.agglo-saumur.fr.

Résumé de Dans l'épaisseur de la chair de Jean-Marie Blas de Roblès / Éditions Zulma

Après être tombé du bateau de pêche familial, le narrateur, à qui son père Manuel Cortès a reproché de n'avoir jamais su ce qu'est un vrai pied noir, revient sur l'histoire de sa famille et de son père. Manuel Cortès est un fils d'immigrés espagnols tenant bistrot dans la ville de garnison de Sidi-Bel-Abbès, en Algérie, devenu chirurgien, engagé volontaire aux côtés des Alliés en 1942. Dans l'épaisseur de la chair nous dévoile tout un pan de l'histoire de l'Algérie. Une histoire vue par le prisme de l'amour d'un fils pour son père.Web

1 commentaire :


Commentaire de Benoît

12/04/2018 19:26:59

J'espère que ce livre est plus passionnant que le courrier de M. Taugourdeau... Oh ! Oui ! Quand même !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ