Jeudi 19 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Un jardin en permaculture et plantes médicinales va voir le jour à Allonnes

« Aidez-nous à créer une oasis de plus, sur un très joli bout de notre terre mère ! » C'était le message délivré par Julie et Thibaut (et leur chien Punch) sur le site de financement participatif KissKissBankBank, il y a encore quelques jours. Pour créer un jardin en permaculture et plantes médicinales près de Saumur, ils avaient besoin de votre aide financière et devaient collecter 5 000 euros... L'objectif a été atteint ce lundi de Pâques !

IMG

Jardin cultivé en permaculture, ici dans le nord de la France


La bonne nouvelle est arrivée ce lundi de Pâques pour Julie et Thibaut. La collecte s'est en effet terminée ce lundi 2 avril 2018 avec un objectif rempli à hauteur de 116% ! Au total, 47 KissBankers (donateurs) ont apporté 5 785 euros à ce projet... en seulement 25 jours.

Présentation détaillée du projet...

Une fois l'argent récolté, il s'agit maintenant de développer un jardin en permaculture et plantes médicinales à Allonnes, près de Saumur. « Bonjour et bienvenue à la Babinière, le havre de paix de Julie ma compagne, moi-même Thibaut, et Punch notre chien. En plein Saumurois, nous avons choisi d'aménager un jardin en permaculture. Après quatre ans passés au Québec pour vivre ma passion du football américain, je suis rentré dans ma ville natale en banlieue parisienne et j'ai créé avec mon frère, mon premier jardin en permaculture, mon autre passion. J'y ai fait mes premières expériences de maraîcher, de vente de proximité, et nous avons créé le premier compost commun de la ville de Valenton, en l'espace de deux ans », explique Thibaut (26 ans), gérant de « Demain Jardin » à Valenton, dans le département Val-de-Marne (Île-de-France).

« Le coup d'envoi de notre nouvelle vie »

Aujourd'hui à Allonnes, à 15 kilomètres de Saumur, Julie et Thibaut possèdent 1,4 hectare pour y réaliser un projet de plus grande envergure : créer un lieu le plus autonome possible en aménageant le jardin en permaculture (mettre en place un sol vivant, installer une serre de 100 m², une pépinière de 8 m²...) et réussir à vivre des fruits de la terre. En parallèle de cette activité, Thibaut étudie la naturopathie-herboristerie à distance, à l'université de l'Herbothèque du Québec. Ce qui l'amènera par la suite à créer, en lien avec la production maraichère, un jardin de plantes médicinales en permaculture. « C'est pourquoi nous sollicitons votre aide financière pour faire de ce printemps 2018 le coup d'envoi de notre nouvelle vie », expliquaient les porteurs de projet, Julie et Thibaut et Punch (ci-contre).

À quoi va maintenant servir la collecte ?

La collecte servira à acheter une serre professionnelle de 5 mètres sur 20 mètres (2475,84 euros), acheter une pépinière de 2 mètres sur 4 mètres (572,51 euros), acheter un système d'irrigation complet (cuves de récupération d'eau de pluie, gouttes à gouttes...) pour environ 2 000 euros (ci-contre), acheter des semences biologiques (228,84 euros), et à acheter des plants d'herbes médicinales (thym, sauge, romarin, bardane...) pour environ 400 euros. En cas de dépassement de l'objectif des 5 000 euros, ce qui est le cas, les porteurs de projet expliquaient que « l'argent récolté servira à financer des outils de jardin (grelinette, pelle, brouette...) pour environ 1 000 euros, à acheter de jeunes plants d'arbres fruitiers pour environ 500 euros, et à réhabiliter une cave troglodyte en champignonnière et espace de stockage pour environ 1 000 euros ». Avec 785 euros de plus que l'objectif (5 000), tout ne pourra pas être acheté... mais c'est déjà un bon début !

Le planning du projet de jardin en permaculture...

- Premier semis et première mise en sol : courant mars
- Installation de la serre, de la pépinière : début avril
- Installation du système d'irrigation : début avril
- Inauguration du jardin : début mai
- Premier stage d'initiation à la permaculture : mois de juin
- Bonheur et joie de vivre : toute l'année

« L'intégralité de la collecte sera versée sur notre compte en banque et servira à financer les éléments cités ci-dessus. En vous remerciant d'avance pour votre générosité ! », précisent-ils.


2 commentaires :


Commentaire de nadeige

12/04/2018 09:06:25

Bonjour
je souhaiterais contacter ces personnes mais dans votre article il n'y a pas de coordonnées
pouvez vous m'en transmettre ?
merci



Commentaire de La rédaction

12/04/2018 13:45:13

Bonjour, cliquez sur le lien KissKissBankBank dans l'accroche. Bonne journée



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ