Mardi 05 Juillet
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Grève au Cadre Noir ? Christian Vanier n'accepte pas toutes les revendications mais veut en parler

C'est une première : Le vendredi 20 mai dernier, le collectif des enseignants-écuyers adhérents au syndicat SNAPS-UNSA a déposé un préavis de grève pour le jeudi 26 mai prochain (leurs revendications ci-dessous). Une date pas choisie au hasard puisqu'une présentation publique du Cadre Noir est organisée ce jour-là dans le grand manège de l'École Nationale d'Équitation, à 10h30. Si la tension ne s'apaise pas entre la direction du Cadre Noir et les enseignants-écuyers d'ici là, la présentation publique pourrait être annulée. Christian Vanier, le directeur de l'IFCE, n'est pas d'accord avec toutes les critiques mais veut discuter avant toutes choses...

IMG


Dans leur préavis de grève, une vingtaine d'écuyers/enseignants du Cadre Noir de Saumur expriment leur ras-le-bol... Une grande première pour la prestigieuse institution ! Ils souhaitent « marquer de façon significative leur mécontentement face à un climat social fortement dégradé au sein de l'établissement ». Ils critiquent également de « nombreuses décisions prises unilatéralement par la direction sans concertation ni considération pour les personnels salariés experts dans leur domaine. Ce fonctionnement de la direction met en péril l'avenir même de l'établissement ». Ils regrettent aussi la baisse du nombre d'écuyers et de chevaux et « la perte des valeurs portées encore aujourd'hui par le Cadre Noir et ce qu'elles impliquent ». Enfin, ils s'agacent d'une « gestion humaine désastreuse ».

« Nous sommes dans un exercice de réforme de la structure de l'État »

Christian Vanier, directeur de l'IFCE : « Les principales revendications concernent les moyens de l'établissement... D'ici à jeudi prochain (ndlr : 26 mai 2016), je ne pourrai pas régler les questions financières ! Il y a eu des décisions lourdes au niveau budgétaire... Nous sommes dans un exercice de réforme de la structure de l'État avec des demandes d'économies fortes et régulières depuis plusieurs années. L'École n'échappe pas à ces demandes de réforme. L'efficience de la dépense publique est au premier rang de nos préoccupations, surtout après le rapport de la Cour des Comptes qui n'a pas été tendre avec l'établissement (ndlr : relire nos articles ici et ici) ».

Christian Vanier pas tout à fait d'accord avec les chiffres avancés (1)

Christian Vanier : « Pour rappel, 2 écuyers sont partis du fait de la décision des autorités qui les mettent à disposition de la gendarmerie et des militaires, dans la logique de réduction des dépenses. Ce que les gens ne disent pas, c'est qu'une partie des professeurs d'équitation de l'École ne sont pas des écuyers. Quant au Concours Complet International et au spectacle « Danse avec le Cadre Noir », qui se sont déroulés le week-end dernier, je précise que les 2 écuyers ont fait du volontariat (2). Enfin, concernant les chevaux, ils sont des éléments clés dans le dispositif en termes de nécessité mais aussi de coûts. L'École est en déficit... Il faut également savoir que le Ministère de l'Agriculture et le Ministère des Sports mettent de l'argent dans l'École Nationale d'Équitation pour équilibrer les comptes ».

« J'aimerais bien qu'on m'explique le terme de « gestion humaine désastreuse » »

Christian Vanier : « J'ai rencontré les enseignants-écuyers mécontents jeudi dernier (ndlr : 19 mai 2016). Je regrette que des points du préavis n'aient pas été évoqués avec moi lors de cette réunion. Ils annoncent « un climat social fortement dégradé » et « une gestion humaine désastreuse ». Je pense que le climat social fait référence à un point plus général de réforme structurelle de l'établissement, qui est lourd. Je ne vais pas cacher que ce qu'on fait est compliqué, ceci provoque de la tension. Je pense que le rapport de la Cour des Comptes a mis de l'inquiétude en plus... J'aimerais bien une explication de certains points qui mériteraient qu'on en parle entre nous et qui sont écoutés. En revanche, j'aimerais bien qu'on m'explique le terme de « gestion humaine désastreuse », au-delà du fait que ce soit plus dur qu'avant, qu'il y ait moins d'argent qu'avant... Je pense qu'il y a autre chose derrière que j'aimerais bien qu'on explicite. Je vais proposer aux syndicats de les voir lundi prochain (ndlr : 30 mai 2016) ».

D'ici-là, la grève aura-t-elle continué et la présentation publique du Cadre Noir aura-t-elle été annulée ?

(1) Dans leur préavis de grève, le collectif adhérent au syndicat SNAPS-UNSA explique qu'en 3 ans, le nombre d'écuyers est passé de 45 à 38 salariés. Ils regrettent donc une surcharge de travail par salarié. Ils mettent aussi en avant la réduction du nombre de chevaux.

(2) De fait de la réduction présumée des effectifs, les enseignants-écuyers adhérents au syndicat SNAPS-UNSA regrettent que le nombre de cavaliers en spectacle soit passé de 12 à 8 ans et que 2 écuyers aient participé au Concours Complet International et au spectacle « Danse avec le Cadre Noir » le même week-end.

7 commentaires :


Commentaire de ecuyer

25/05/2016 10:11:16

je suis très déçu par l\\\'attitude de la direction qui était prévenue . Les écuyers sont en train de tomber dans un piège et les politiques ne font rien pensant que la situation va pourrir d\\\'elle même. Le CADRE NOIR risque de quitter SAUMUR faute de responsables qui ne souhaitent pas prendre leurs responsabilités. Remettons le CADRE NOIR en marche avant qu\\\'il ne soit trop tard. Messieurs les élus reprenaient d\\\'urgence ce dossier en main. SAUMUR ne peut abandonner son CADRE NOIR ...............................



Commentaire de Raleur

25/05/2016 10:33:57

N'étant jamais content, je trouve que le cadre Noir coute trop cher et qu'à Saumur c'est tout pour le cheval. Quand le Cadre sera parti, je viendrai me plaindre qu'il n'y a rien à Saumur. Je précise que c'est de l'humour....



Commentaire de nanard

25/05/2016 11:33:36

encore un chef qui ne met pas les pieds sur le terrain et les mains dans le cambouis (crotin) et qui pense tout savoir et aussi qui execute gentilment les ordres de son superieur afin d'avoir sa prime si il execute bien le sale boulot.



Commentaire de christine

25/05/2016 13:05:31

raleur.l'année prochaine avec les restrictions les ecuyers montront des anes et poneys a la place des beaux chevaux actuel.



Commentaire de réalité

25/05/2016 17:31:41

C'est terrible de voir des revendications syndicales sans aucuns sens. Il y a moins de chevaux, donc normal qu'il y ai moins d'écuyers. Si la cour des comptes a épinglé l'IFCE c'est que ces gens là vivaient au dessus de leurs moyens. Faut redescendre sur terre et faire des efforts sinon vous allez creuser la tombe de cette institut, déjà sur la sellette.



Commentaire de le rouge et le noir

26/05/2016 09:40:51

si l'on suit une certaine logique on diminue le nombres de chevaux ont va donc diminuer le nombres de personnel et on continue a diminuer le nombres de chevaux ect ect sa s’appelle utiliser l’expérience HN et ont sais tous comment ça va ce terminer tout ça! ont coute de l'argent oui comme les collèges,les lycées,l'opéra de paris ect ect doit on fermé ces établissement?peut ont couter moins chère bien sur avec plus de bon sens!! mais seul un directeur sais comment bien sur (humour).Vous avez la volonté de redresser la barre Monsieur le directeur alors dialogué mieux et plus souvent avec vos em



Commentaire de Ecuyer

26/05/2016 10:26:09

Attention messieurs les élus' les maires des villes de Chantilly et de Versailles postulent pour accueillir le Cadre Noir '. Des négociations sont en cours, prenaient le train en marche...............



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ